Je résiste, tu métaphorises… et nous chantons sous la pluie

Par cette conférence dialoguée Brigitte Brunel et Isabelle Canil interrogent la perte de sens qui découle de « l’air du temps », sa « novlangue », les évaluations normatives en orthophonie et la protocolisation des soins …

Leurs réflexions sur la subjectivité du langage et la clinique orthophonique, s’élargissent aux pratiques soignantes, éducatives et aux évolutions sociétales pour aborder deux questions :

Est-il possible de résister à cette déshumanisation ?

Comment défendre les pratiques créatives soutenant l’expression des paroles subjectives autant que singulières ?

Je résiste, tu métaphorises… et nous dansons sous la pluie par Brigitte Brunel et Isabelle Canil

Retrouvez également ce texte dans la rubrique Ecrits divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Page Facebook