Les maux du langage

Telle une orfèvre des implications du langage, Emmanuelle Machebeuf-Serbout nous partage, lors d’une conférence à Montpellier, ses références et son analyse des « maux du langage ». Elle nous plonge au cœur de sa pratique d’orthophoniste devenue « chassagnienne » et nous ouvre la porte de son bureau devenu « atelier ».

Au fil de son parcours et de ses rencontres avec Hédi et Maelle, elle nous livre ses ressentis, questionnements et interprétations. Nous empruntons ainsi son chemin personnel et professionnel en parallèle du chemin thérapeutique de ses jeunes patients, nous sillonnons alors le long d’une chaîne d’observations et de réflexions, autour de ce que parler et écrire peuvent vouloir dire. Le langage ne s’apprend pas, la parole nous échappe, l’écrit se vit à distance… L’altérité, le sentiment de permanence…, la perte, l’adresse, l’absence, voire le silence… seraient de la partie dans cette affaire si complexe…  

Les maux du langage: au coeur de la pratique orthophonique par Emmanuelle Machebeuf-Serbout

Retrouvez également ce texte dans la rubrique Ecrits divers.

Avoir fait son temps

Magnifique témoignage d’un parcours professionnel, ce texte de Corinne QUANTIN est aussi un hommage à la mise en récit dans notre pratique d’orthophoniste, en parallèle d’un reflet historique de l’orthophonie au sein des services hospitaliers de pédopsychiatrie. Ainsi Corinne Quantin raconte sa transformation initiale, un âge d’or formidable et, à l’heure où elle estime avoir fait son temps, sa plume nous laisse trace de préoccupations pourtant bien contemporaines…

Avoir fait son temps, Corinne Quantin

Retrouvez également ce texte dans la rubrique Ecrits divers.

 

Page Facebook
Envoyez un mail